Le spécialiste du powerkite  |
Le mountainboard  |
Le cerf-volant  |
Fonctionnement d'une aile de traction  |
Guide d'achat Powerkite  
|
Contact
Blog  |
News  |

Newsletter

Nous livrons aussi les autres pays d'Europe Centrale et de l'Ouest !

Commandes supérieurs à 100 € :
5,90 € de frais de port !
livraison en belgique

 

Lexique : Powerkite et cerf-volant de traction - Définition des termes clés

> Général

> A propos du cerf-volant de traction

> A propos du mountainboard

> A propos du buggy

 

Vent / Maniement de la voile de traction

pilotage aile de traction en barre
 
Fenêtre du vent : Zone dans laquelle va évoluer l'aile de traction. Cette zone est délimitée par la position du rider, la direction du vent et la taille de ses lignes. Si l'on considère un terrain plat, sans relief, cette zone sera constituée par un quart de sphère sous le vent du pratiquant (face au rider lorsqu'il a le vent dans le dos).

Bord de fenêtre : Les extrémités de la fenêtre du vent (incluant la position du zenith). Il s'agit des zones dans lesquelles le cerf volant de traction tirera le moins.

Pleine fenêtre : Le centre de la Fenêtre du vent. Il s'agit de la zone ou le cerf-volant de traction developpera le plus de puissance.

Lofer : Un changement de cap visant à se rapprocher de la direction d'où vient le vent.

Abattre : Un changement de cap visant à s'écarter de la direction d'où vient le vent.

Au vent (de quelqu'un ou quelque chose) : Position par rapport à quelqu'un ou quelque chose en fonction de la direction du vent (inverse de "sous le vent"). Être au vent d'un autre rider signifie que l'on se trouve du côté d'où souffle le vent.

Sous le vent (de quelqu'un ou quelque chose) : Position par rapport à quelqu'un ou quelque chose en fonction de la direction du vent (inverse de "au vent"). Être sous le vent d'un autre rider signifie que l'on se trouve du côté opposé à la direction d'où souffle le vent.

Bord : Aller d'un point A à un point B en effectuant une trajectoire linéaire sans virer de bord.

Zenith : Position du cerf volant de traction lorsque ce dernier se trouve au dessus du pratiquant.

Choquer : Action de contrôle consistant à réduire la puissance de l'aile. Avec une barre disposant d'un système de border / choquer (depower), on choque en poussant sa barre dans la direction de l'aile.

Border : Action de contrôle consistant à augmenter la puissance de l'aile. Avec une barre disposant d'un système de border / choquer, on borde en tirant sa barre vers soi. Cette action est effectuée par le pratiquant lorsqu'il désire augmenter sa vitesse ou prendre plus d'amplitude pour faire un saut.

Offshore : Orientation du vent lorsque ce dernier souffle de l'intérieur des terres et perpendiculairement à la plage. Un vent offshore est souvent synonyme de vent irrégulier et de conditions dangereuses pour les sorties en kitesurf.

Onshore : Orientation du vent lorsque ce dernier souffle de la mer et perpendiculairement à la plage. Cette orientation de vent produit généralement un vent régulier et une mer agitée. C'est une orientation privilégiée pour la pratique du kite terrestre sur la plage car elle permet au pratiquant de faire de longs bords en longeant le rivage.

Sideshore : Orientation du vent lorsque ce dernier soufle parallèlement à la plage.

Spot : Lieu de pratique

Beaufort : Echelle permettant de mesurer la force du vent.

Sous-toiler : Pratiquer le powerkite avec une taille d'aile insuffisante par rapport à la force du vent.

Sur-toiler : Pratiquer le powerkite avec une taille d'aile trop importante par rapport à la force du vent.

Stabilité (d'une aile de traction) :On dit d'une aile de traction qu'elle est stable lorsque son comportement est sain et régulier en vol. On parle d'une aile de traction instable lorsqu'elle se comporte mal en vol et a tendance à décrocher (perdre le vent) ce qui a pour conséquence une forte irrégularité dans la puissance qu'elle génère.

Loop : Looper son cerf-volant de traction revient à faire effectuer à son aile une rotation à 360°. Cela permet bien souvent de maintenir son aile en mouvement dans les vents faibles afin d'éviter qu'elle ne tombe. De même, un loop d'aile permet de générer une puissance supplémentaire.

Larguer : Actionner la sécurité de sa voile de traction pour en neutraliser la puissance. Lorsqu'une situation difficile se présente, larguer son aile constitue la bonne action à effectuer pour éviter tout risque. Lorsque le vent monte brusquement par exemple, avant de se retrouver soulevé par son aile de traction, le fait de larguer permet de neutraliser la puissance de l'aile et de la poser. Un système de largage doit s'accompagner d'un leash de sécurité qui permet au rider de conserver un point d'attache avec son aile (souvent sur une seule ligne).


Composants d'une aile de traction

les composants d'une voile de traction
 
Bord d'attaque : Bord de l'aile de traction constituant son extrémité avant, la première en contact avec le vent lorsque la voile est en vol (juste au dessus des entrées d'air pour une aile à caissons.

Bord de fuite : Bord de l'aile de traction constituant l'extrémité arrière par laquelle le vent s'échappe. La partie la plus fine du profil.

Traînée : Resistance due au frottement du vent sur le profil de l'aile de powerkite.

Extrados : Face supérieure de la voile de traction, orientée vers le ciel lorsque cette dernière se trouve dans la position du zenith.

Intrados : Face inférieure de la voile de traction sur laquelle se trouvent les entrées d'air. L'intrados est directement en contact avec le vent et est orienté vers le sol lorsque l'aile se trouve en position du zenith.

Entrées d'air : Ouvertures sur l'intrados, à proximité du bord d'attaque et par lesquelles le vent s'engouffre dans les caissons de l'aile. (En anglais "Air intakes")

Oreilles : Extrémités droite et gauche de l'aile.

Bridage : Un ensemble de lignes (les brides) qui font le lien entre les lignes et le cerf-volant de traction. Le bridage d'une aile va déterminer son fonctionnement et une partie de ses performances.

Lignes : Fils habituellement en Dyneema / Spectra qui relie le pratiquant à son aile. Les lignes peuvent resister à différentes forces selon leur construction et l'utilisation que l'on veut en faire : de 50 kg pour une aile de traction peu puissante pour enfant à 400 kg pour une aile à la puissance conséquente.

Pré-lignes : Bout situé sur la barre ou les poignées et reliant ces dernières aux lignes. Les pré-lignes permettent de régler l'aile en deplaçant le point d'attache des lignes avant ou arrière ce qui aura pour effet de les rallonger ou les raccourcir.

Aile de traction 2 lignes : La configuration deux lignes est habituellement proposée pour les cerf volant de traction enfant ou les petits trainers kite en barre. Ces ailes sont basiques et simples à piloter. En utitilisation barre, chaque ligne viendra s'attacher à l'extrémité de la barre.

Aile de traction 3 lignes : Exclusivement proposée en barre, il s'agit de la configuration 2 lignes à laquelle a été ajoutée une troisième ligne qui servira de sécurité et d'assistance au redécollage de l'aile. La troisième ligne est souvent connectée à un leash de sécurité et au niveau du bord de fuite.

Aile de traction 4 lignes : La configuration la plus répandue dans la pratique de la traction terrestre : 2 lignes avant et 2 lignes arrière. La puissance est concentrée dans les lignes avant et les lignes arrière vont servir à contrôler les mouvements de l'aile ainsi qu'à doser sa puissance. Il est nécessaire de différencier une configuration 4 lignes bloquées ou fixes(souvent utlisée en buggy avec des poignées) d'une configuration 4 lignes border - choquer (utilisée en mountainboard, snowkite et kitesurf avec une barre permettant de mieux gérer la puissance de l'aile).

Aile 5 lignes : Similaire à une configuration 4 lignes à laquelle a été ajoutée une cinquième ligne, souvent pour le système de sécurité.

Lignes avant : Les 2 lignes connectées à la partie supérieure du bridage et dans lesquelles va se concentrer la puissance.

Lignes arrière : Les 2 lignes connectées à la partie inférieure du bridage et avec lequelles l'on va contrôler et freiner son aile

Bout : Corde / cordage d'une épaisseur et resistance souvent plus importante que les lignes.

Caissons : Les différententes divisions verticales et internes dans une aile de traction qui vont se gonfler en vol lorsque le vent s'y engouffre. Ces caissons permettront de générer une partie de la puissance de la voile.

Inter-caissons : Les cloisons verticales qui constituent la séparation entre chaque caisson. Les intercaissons peuvent être plus ou moins renforcés pour éviter l'éclatement d'un caisson lors d'un choc de l'aile au sol.

Spi : Tissu de conception des ailes de traction.

Aspect Ratio : Rapport de la longueur de l'aile sur sa largeur. Habituellement, plus ce chiffre est important, plus l'aile de tractionsera technique à piloter et plus elle génèrera de puissance.

Freins : Lignes arrière de l'aile. En configuration poignées, on va actionner les freins en tirant sur la partie basse de la voile de traction. Si l'on tire sur un frein, cela va entrainer une rotation de l'aile. Si l'on tire sur les deux freins en même temps, cela va faire "reculer" l'aile jusqu'à la poser.

Accessoires de contrôle pour cerf-volant de traction

poignées de controle de l'aile
 
Barre : La barre de contrôle est une alternative aux poignées sur une aile de traction. Cependant, il est à noter que l'utilisation d'une barre 4 lignes bloquées (par opposition au border-choquer) va faire baisser le niveau de contrôle de votre voile de traction. En effet, avec une barre, il n'est possible de jouer que très peu sur les freins pour faire tourner son aile.

Border - Choquer : Un système de contrôle et de gestion de la puissance en barre très répandue dans le kite terrestre et marin. Le système de border choquer permet une gestion fine de la puissance de la voile et une bon contrôle de son kite.

Bout de harnais : Un bout qui servira de point d'attache pour le harnais. Ce bout de harnais peut être gainé et largable.

Chicken loop : Boucle de harnais largable habituellement utilisé sur les ailes en border-choquer.

Poignées : Accessoire de contrôle de l'aile. Les poignées peuvent être très basiques, sur une aile 2 lignes on parle de poignées sangle ou strap, ou plus évoluées voire thermo formées sur une aile 4 lignes.

Kite Killers : Leash d'aile relié aux poignées ou à la barre 4 lignes.

Tête d'alouette : Un noeud très utilisé sur le matériel de traction et de kitesurf, notamment pour la connexion des lignes. L'avantage de ce noeud est qu'il peut être défait très facilement, même s'il a subit une pression très importante.

Sécurité : Un système de largage de l'aile de traction qui permettra au pratiquant de neutraliser la puissance de son aile s'il fait face à une situation inconfortable ou dangeureuse.

Harnais : Baudrier permettant au pratiquant d'être solidaire de son aile mais surtout de concentrer la puissance générée au niveau de son dos et/ou son bassin en positionnant son corps en opposition avec la voile. L'utilisation d'un harnais nécessite un apprentissage préalable des bases du kite terrestre.

Poulie : La poulie est attachée sur le harnais d'un pilote utilisant une aile en poignées. Le crochet de harnais classique a été remplacé par une poulie permettant de faire coulisser le bout de harnais de façon très fluide et ainsi de disposer d'un très bon contrôle sur sa voile.



> Retour au shop powerkite
> Voir le Guide d'achat : Aile de traction