Le spécialiste du powerkite  |
Le mountainboard  |
Le cerf-volant  |
Fonctionnement d'une aile de traction  |
Guide d'achat Powerkite  
|
Contact
Blog  |
News  |

Newsletter

Nous livrons aussi les autres pays d'Europe Centrale et de l'Ouest !

Commandes supérieurs à 100 € :
5,90 € de frais de port !
livraison en belgique

Ailes à caissons, monopeaux et Ailes Twinskin

Powerkiter est le spécialiste de l'aile à caissons, pour la pratique d'une activité terrestre ou marine. Mais il existe également d'autres concepts de fabrication que nous allons détailler dans cet article.
 

Ailes à caissons ouverts

La plupart des nouveaux venus dans le sport s'initient généralement avec une aile à caissons ouverts "standard". Il 'agit des ailes à bridages fixes 2, 3 ou 4 lignes qui composent la gamme pour débutants. Parmi ces modèles, la quasi-totalité est conçue de manière similaire. Il s'agit donc d'ailes à caissons ouverts dans lesquelles l'air s'engoufre pour donner une forme qui permettra au kite d'offrir ses meilleures performances une fois gonflé.

Ailes de traction monopeaux

Oui, seulement en vous promenant sur Powerkiter.fr, vous avez remarqué qu'il existe d'autres sortes de kites qui ne sont pas des ailes à caissons ouverts.

En effet, nous proposons également des ailes monopeaux. Que ce soit la gamme Peter Lynn UNIQ (Play, TR et Quad) ou la fameuse Peak III de Flysurfer, les ailes monopeaux sont (comme leur nom l'indique) composées d'une seule peau. On ne retrouve donc pas de caissons qui se gonflent mais une seule surface qui va prendre au vent et qui n'a pas d'épaisseur. 

Le concept est différent car sur une aile à caissons, c'est la forme de l'aile et son profil qui vont déterminer son comportement (principe de l'aile d'avion : pression/dépression). Avec une monopeau, on peut dire que cette subtilité n'existe pas, donc lorsque le vent s'engoufre dans la toile, ça tire ! Et c'est aussi simple que ça.

Seuls les bridages, leurs longueurs et leurs positions déterminent la forme et donc les caractéristiques de vol de l'aile.

L'avantage d'une monopeau est facile à comprendre : elles sont très solides. Puisqu'il n'y a pas de caissons remplis d'air (air qui doit s'échapper en cas de crash), les monopeaux sont quasi-indestructibles. A cela s'ajoute leur faible encombrement une fois pliées, ce qui peut être un argument de poids pour celui qui se balade avec 8 tailles différentes dans son sac.

Autre concept : Twinskin

Le concept Twinskin est un brevet déposé par Peter Lynn pour ses ailes à caissons étanches en Arche. 

Etanche car une aile Twinskin est bien composée de caissons, mais ceux-ci ne sont pas ouverts sur le bord d'attaque. L'aile est hermétisé à l'aide de clapets qui permettent à l'air de rentrer mais pas de sortir. De cette manière, l'aile peut maintenir une pression de gonflage en permanence et peut également tomber dans l'eau sans se remplir. Interessant...

Ces ailes sont donc un excellent compromis pour une utilisation mixte terre/mer. 

Mais attention, ce n'est pas tout. Les ailes Twinskin disposent aussi d'un système de bridages qui n'a rien à voir avec les autres modèles d'ailes à caissons. En effet, on ne retrouve pas différentes lignes de bridage accrochées en différents points sur l'intrados de l'aile. Non, sur une Twinskin, il n'y a des bridages que sur les oreilles, avec un système de répartition de la puissance qui permet de faire fonctionner le border/choquer. C'est très simple, et ça simplifie grandement la construction.

En revanche, les ailes Twinskin comme la Peter Lynn Charger III sont légerement à part dans la gamme car elles ne fonctionnent comme aucune autre. Il est donc recommandé de se faire une idée sur ces ailes en situation réelle avant de succomber à l'achat.


> Plus d'informations sur les ailes de traction Border/Choquer

> Retour au menu Guide d'achat